COVID 19 : ne prenez pas de sirop pour la toux à base de pholcodine

Attention aux sirops contre la toux à base de Pholcodine. D’après l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), ils pourraient provoquer des réactions allergiques avec certains médicaments utilisés dans les services d’anesthésie et de réanimation, en cas de contamination au virus.

 

Exemple de sirops contre la toux à base de pholcodine  : BIOCALYPTOL®, BRONCALENE®, DIMETANE®, HEXAPNEUMINE®, POLERY®

 

Aussi, l’ANSM recommande de ne pas en prendre durant l’épidémie dans un communiqué :

 

 

Ces réactions allergiques sont étudiées depuis 2009, précise l’Agence, et d’ailleurs la pholcodine n’est disponible en France que sur prescription depuis 2011.

 

Il est recommandé aux patients de ne pas utiliser, dans le contexte actuel, de médicament à base de pholcodine en cas de toux, et plus généralement d’éviter de s’automédiquer devant tout symptôme évocateur d’une infection COVID-19 : si vous avez de la toux, associée à de la fièvre, des difficultés respiratoires, des douleurs musculaires, une perte de goût et/ou d’odorat, contactez votre médecin.

 

En cas de toux, la Société française de pharmacologie et de thérapeutique livre plusieurs conseils et attitudes à adopter, sur son site internet.